La Ville d’Ottawa à la table à dessin pour définir son nouveau périmètre urbain

Par Kate Porter et Gilles Taillon, ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 11 mai 2020

La Ville d’Ottawa a commencé, lundi, une série de consultations pour redessiner les limites urbaines de la capitale et encadrer son expansion d’ici 2046. Le destin des terres rurales a été au cœur des échanges.

Plus d’une centaine de délégations publiques ont présenté leurs points de vue jusqu’à tard en soirée aux membres du Comité de l’urbanisme et du Comité de l’agriculture et des affaires rurales de la Ville d’Ottawa.

C’est la deuxième fois que des consultations sur l’expansion territoriale de la municipalité se tiennent depuis les fusions municipales il y a presque 20 ans. Les fonctionnaires municipaux demandent aux élus d’ajouter 1281 hectares de terres rurales à la zone urbaine d’Ottawa pour suivre le rythme de l’augmentation de la population.

C’est une perte d’espaces verts, d’espace rural important et puis nous, dans le contexte du changement climatique, ça n’a pas de sens. L’expansion urbaine, c’est la cause première de l’augmentation des gaz à effet de serre à cause du transport en particulier, a martelé le président de l’Alliance pour les espaces verts de la capitale du Canada, Paul Johannis.

(…)Le président du Comité de l’agriculture et des affaires rurales, Eli El-Chantiry, a déposé une motion pour que les terres agricoles de choix soient protégées contre l’expansion des limites urbaines.

(…)À l’autre bout du spectre se trouvent des associations citoyennes, comme Écologie Ottawa, qui martèlent que l’étalement des limites urbaines de la ville va à l’encontre des objectifs de réduction de gaz à effet de serre que s’est fixés la Municipalité.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1702056/ottawa-rural-urbains-terres-agricoles-etalement-protection-environnement