Le Marché public forcé de quitter le Vieux-Hull

Par Mario Bouliane, Le Droit, le 29 mai 2020

(…)Cette décision de quitter le Vieux-Hull fait suite à celle de Travaux publics Canada de ne pas renouveler l’entente avec le Marché pour l’été 2020.

Elle découle également du fait que les fonctionnaires ont déserté le centre-ville en raison de la pandémie de coronavirus et du télétravail.

(…)« Le parc Moussette est parfait pour nous et pour de nombreuses raisons pratiques, ajoute Mme Myre. De plus, on sera en mesure d’attirer une nouvelle clientèle, plus centrée vers les familles et les résidents de Gatineau qui veulent encourager l’achat local. Nos producteurs ont très hâte de pouvoir offrir leurs produits. »

https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/le-marche-public-force-de-quitter-le-vieux-hull-9f4908a318d7122c02955e48870eee77

Les stationnements du parc de la Gatineau sont maintenant accessibles !

Par Unique FM, le 22 mai 2020

La CCN a annoncé la suite de son déconfinement en ouvrant la plupart de ses terrains et stationnements.

Rappelons que depuis le 9 mai, le parc de la Gatineau était ouvert aux résidents qui pouvaient s’y rendre à pied ou à vélo.

Les stationnements des alentours étaient fermés à la population afin d’éviter une sur achalandage.

La CCN rappelle toutefois que la prudence et les mesures de distanciation physiques seront de mise.

https://uniquefm.ca/infos-unique/les-stationnements-du-parc-de-la-gatineau-sont-maintenant-accessibles–28867

Vélo à Gatineau: place à la «petite reine»

Par Mathieu Bélanger, Le Droit, le 23 mai 2020

L’engouement pour le vélo est réel, partout au Québec et Gatineau n’y fait pas exception. La « petite reine » s’impose de plus en plus en ces temps de pandémie, alors que l’éventail d’activités disponibles a été passablement réduit et que plusieurs éprouvent un malaise à se déplacer dans les transports en commun. La popularité de la bicyclette est telle, ce printemps, que plusieurs villes ont commencé à carrément réduire la place laissée à l’automobile pour accroître l’espace réservé aux cyclistes et aux piétons.

À Gatineau, on assure que la réflexion est entamée depuis plusieurs semaines. Les discussions pour identifier des liens prioritaires à aménager se font en partenariat avec Action vélo Outaouais. La fermeture d’un tronçon de la rue Jacques-Cartier est annoncée comme la première d’une série d’actions devant être menées au cours des prochaines semaines.

https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/velo-a-gatineau-place-a-la-petite-reine-280b7a0fcaff661d7eb03cae95cf9426

Montréal annonce un plan sans précédent pour vélos et piétons

Par La Presse, le 15 mai, 2020

Tous les grands festivals de l’été ont été annulés dans la métropole, épicentre de l’épidémie au Canada. « La plupart d’entre nous passeront vraisemblablement nos vacances en ville », a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante, en présentant son « plan estival » lors d’une conférence de presse.

Pour inciter les Montréalais à « aller dehors, à bouger, mais de façon sécuritaire », Mme Plante a annoncé la création dans les prochaines semaines de plus de 320 km de nouvelles voies piétonnes et cyclables reliant les parcs et espaces verts. Le circuit total couvrira plus de 1200 km dans les prochaines semaines.

https://www.lapresse.ca/covid-19/202005/15/01-5273724-montreal-annonce-un-plan-sans-precedent-pour-velos-et-pietons.php

O-Train: le temps presse pour RTG

Par Julien Paquette, Le Droit, le 14 mai 2020

La COVID-19 est certainement un frein pour le Rideau Transit Group (RTG) alors que le consortium doit accélérer la cadence pour réparer les enjeux de la Ligne de la Confédération. La direction d’OC Transpo remet tout de même en question leur volonté d’agir rapidement, dévoilant au conseil municipal que la solution à certains des problèmes de l’O-Train est connue depuis plusieurs mois.

Si on prend les problèmes avec les portes par exemple, la solution a été identifiée en décembre, mais ils ont pris du retard dans son implantation. Plusieurs problèmes auraient pu être corrigés il y a plusieurs mois», a indiqué au conseil municipal le directeur des opérations sur rail d’OC Transpo, Michael Morgan.

 

https://www.ledroit.com/actualites/ottawa/o-train-le-temps-presse-pour-rtg-d355fc889f106cf5f72dfd673832c2ba

La Ville d’Ottawa à la table à dessin pour définir son nouveau périmètre urbain

Par Kate Porter et Gilles Taillon, ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 11 mai 2020

La Ville d’Ottawa a commencé, lundi, une série de consultations pour redessiner les limites urbaines de la capitale et encadrer son expansion d’ici 2046. Le destin des terres rurales a été au cœur des échanges.

Plus d’une centaine de délégations publiques ont présenté leurs points de vue jusqu’à tard en soirée aux membres du Comité de l’urbanisme et du Comité de l’agriculture et des affaires rurales de la Ville d’Ottawa.

C’est la deuxième fois que des consultations sur l’expansion territoriale de la municipalité se tiennent depuis les fusions municipales il y a presque 20 ans. Les fonctionnaires municipaux demandent aux élus d’ajouter 1281 hectares de terres rurales à la zone urbaine d’Ottawa pour suivre le rythme de l’augmentation de la population.

C’est une perte d’espaces verts, d’espace rural important et puis nous, dans le contexte du changement climatique, ça n’a pas de sens. L’expansion urbaine, c’est la cause première de l’augmentation des gaz à effet de serre à cause du transport en particulier, a martelé le président de l’Alliance pour les espaces verts de la capitale du Canada, Paul Johannis.

(…)Le président du Comité de l’agriculture et des affaires rurales, Eli El-Chantiry, a déposé une motion pour que les terres agricoles de choix soient protégées contre l’expansion des limites urbaines.

(…)À l’autre bout du spectre se trouvent des associations citoyennes, comme Écologie Ottawa, qui martèlent que l’étalement des limites urbaines de la ville va à l’encontre des objectifs de réduction de gaz à effet de serre que s’est fixés la Municipalité.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1702056/ottawa-rural-urbains-terres-agricoles-etalement-protection-environnement

Plan officiel: intérêt marqué des résidents d’Ottawa

Par Julien Paquette, Le Droit, le 11 mai 2020

L’intérêt des Ottaviens pour l’avenir du développement immobilier de leur ville est plutôt indéniable. Le Comité conjoint de l’urbanisme, de l’agriculture et des affaires rurales reporte sa décision sur le niveau de densification et d’étalement urbain du prochain Plan officiel d’urbanisme de la Ville d’Ottawa en raison du grand nombre de citoyens souhaitant s’exprimer sur la question.

Le Comité conjoint se réunira à nouveau mardi matin dans l’espoir d’entendre les dernières délégations publiques, poser leurs questions à l’administration municipale et tenir le vote.

Trois scénarios sur la table

Rappelons que les services municipaux recommandent une croissance résidentielle passant par une densification de 51% — qui atteindrait 60% entre 2041 et 2046 — accompagné d’une expansion des zones urbaines et résidentielles entre 1350 et 1650 hectares, pour accueillir la croissance de population anticipée de 400 000 personnes.

Les autres scénarios sur la table sont ceux dits du «statu quo» — densification de 45% et une expansion de la zone urbaine entre 1930 et 2230 hectares — et de la densification à 100%, c’est-à-dire que l’ensemble des nouvelles résidences construites seraient construites dans les zones bâties.

Le conseiller du quartier Rivière, Riley Brockington, cherche toutefois à ajouter une quatrième option qui se voudrait un compromis entre la recommandation de l’administration et le scénario de la densification à 100%.

https://www.ledroit.com/actualites/ottawa/plan-officiel-interet-marque-des-residents-dottawa-ee620ab316eeec3b8747977579244782

Des mères devant le parlement pour une relance économique totalement écologique

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 9 mai 2020

Malgré la pandémie de COVID-19 et une météo capricieuse, cinq militantes du mouvement Mères au front se sont rassemblées samedi à 10 h sur la colline du Parlement pour demander au gouvernement une relance économique verte.

 

Initialement, les militantes voulaient manifester en très grand nombre devant la Flamme du centenaire dimanche pour la fête des Mères. Mais les mesures de distanciation sociale et l’interdiction de se regrouper ont rendu tout grand rassemblement impossible.

Parmi elles se trouvait Miriam Rabkin, qui s’inquiète de l’avenir pour sa fillette de 18 mois. Je suis ici pour faire ma part ou pour dire au gouvernement : « S’il vous plaît, prenez soin de notre planète », explique-t-elle.

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1701507/meres-front-relance-economie-ecologie-climat

Pour relancer l’économie, investissons dans une transition écologique juste

Par Laura Waridel, Le Devoir, le 9 mai 2020

Cher Steven, mon député à Ottawa,

Dans quelques jours ce sera la fête des Mères. Avec le mouvement Mères au front, nous avions prévu d’organiser une grande manifestation sur la colline parlementaire à Ottawa, là où se prennent beaucoup de décisions qui ont de grandes répercussions. Je m’attendais à ce que le 10 mai 2020 passe à l’histoire comme un tournant dans la mobilisation pour le climat, tant le désir de protéger ceux et celles à qui l’on a donné la vie est puissant, tant la colère de mères, de grands-mères et d’arrière-grands-mères était retentissante.

Soudainement, on rejoignait des gens qui ne s’étaient jamais mobilisés pour l’environnement, mais qui, pour protéger l’avenir de leurs enfants, étaient prêts à aller très loin. On voulait mettre de la pression sur tous les élu(e)s, d’un océan à l’autre et du nord au sud. Certaines d’entre nous parlaient de désobéissance civile et de grève de la faim. Puis la COVID-19 s’est répandue… Voilà que nous nous sommes retrouvées sur un tout autre front : protéger la santé et la sécurité de nos aînés et des personnes vulnérables contre un danger immédiat.

https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/578626/pour-relancer-l-economie-investissons-dans-une-transition-ecologique-juste

La Ville d’Ottawa recommande le masque dans certains endroits et rouvre en partie les parcs

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 6 mai 2020

Le maire d’Ottawa a annoncé, mercredi, la réouverture partielle des parcs municipaux. Dès maintenant, les résidents peuvent rester sur les « espaces verts » en apportant, par exemple, leur chaise. Les enfants peuvent également courir librement.

 

Il demeure interdit d’utiliser les terrains de sport — comme les terrains de basketball et de tennis — et les infrastructures telles que les balançoires, les bancs, les tables à pique-nique et les structures de jeu. Les activités sportives organisées restent également interdites.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1700640/ottawa-ville-port-masque-reouverture-partielle-parcs