Moins de cases de stationnement, moins de commerces vacants

By Nicolas Bérubé, La Presse, le 13 février 2020

On entend souvent dire que c’est en raison du manque de stationnement que certaines rues commerciales de Montréal en arrachent. Colin Stewart, titulaire d’une maîtrise en urbanisme et cofondateur d’une entreprise spécialisée dans les données géospatiales, a fait le calcul et montre qu’à Montréal, les rues commerciales les plus dynamiques sont celles où l’on retrouve le moins de cases de stationnement.

« Ça peut sembler contre-intuitif, car dans notre esprit, les cases de stationnement sont souvent associées à l’accessibilité et l’achalandage, explique M. Stewart. Mais dans la réalité, les chiffres nous montrent autre chose. »

https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/202002/12/01-5260709-moins-de-cases-de-stationnement-moins-de-commerces-vacants.php