Autre bris majeur sur la Ligne de la Confédération

Par Le Droit, le 26 février 2020

Une autre tuile s’est abattue sur le service de train léger à Ottawa mercredi après-midi alors qu’une pièce d’équipement de la caténaire aérienne à l’est de la station Saint-Laurent s’est desserrée, a indiqué OC Transpo.

Ce bris a entraîné l’arrêt des trains entre les stations Hurdman et Blair à l’heure de pointe et le déploiement des autobus de remplacement. Les passagers d’un train arrêté à l’est de la station Tremblay en raison de l’incident ont dû être évacués et transférés sur un autre train.

Des travaux de réparations ont été amorcés après l’heure de pointe du soir, mercredi.

https://www.ledroit.com/actualites/ottawa/autre-bris-majeur-sur-la-ligne-de-la-confederation-f673cbc10c77ca0f4646e75dd8607f07

Des dirigeants d’OC Transpo refusent de participer au Défi du transport en commun à Ottawa

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 17 février 2020

Deux des têtes dirigeantes d’OC Transpo, John Manconi et Troy Charter, ont refusé de prendre part au Défi du transport en commun à Ottawa, une initiative citoyenne visant à sensibiliser les dirigeants municipaux aux enjeux quotidiens des utilisateurs moyens.

Normalement, le Groupe des usagers du transport en commun d’Ottawa convie les conseillers municipaux et le maire à utiliser l’autobus — et maintenant le train léger — pour tous leurs déplacements pendant une semaine.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1527104/oc-transpo-john-manconi-troy-charter-jim-watson-defi-transport-commun-ottawa-train-leger-autobus

Moins de cases de stationnement, moins de commerces vacants

By Nicolas Bérubé, La Presse, le 13 février 2020

On entend souvent dire que c’est en raison du manque de stationnement que certaines rues commerciales de Montréal en arrachent. Colin Stewart, titulaire d’une maîtrise en urbanisme et cofondateur d’une entreprise spécialisée dans les données géospatiales, a fait le calcul et montre qu’à Montréal, les rues commerciales les plus dynamiques sont celles où l’on retrouve le moins de cases de stationnement.

« Ça peut sembler contre-intuitif, car dans notre esprit, les cases de stationnement sont souvent associées à l’accessibilité et l’achalandage, explique M. Stewart. Mais dans la réalité, les chiffres nous montrent autre chose. »

https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/202002/12/01-5260709-moins-de-cases-de-stationnement-moins-de-commerces-vacants.php

Train léger : la Ville d’Ottawa admet avoir payé 4,5 M$ à RTM en septembre

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 8 février 2020

La Ville d’Ottawa, qui affirmait depuis des semaines ne pas avoir payé pour l’entretien du train léger, a avoué avoir versé 4,5 millions de dollars à Rideau Transit Maintenance (RTM) en septembre.

La Ville avait une obligation contractuelle de payer RTMpour le mois de septembre, selon le directeur des opérations d’OC Transpo, Troy Charter. Or la Ville maintenait jusqu’ici ne pas avoir versé d’argent pour les mois de septembre et octobre. Le dirigeant d’OC Transpo, John Manconi, avait même assuré à la presse le 6 novembre dernier avoir retenu les paiements pour ces deux mois. Il avait alors affirmé que le maire a ordonné de ne pas payer RTM jusqu’à ce que les problèmes aient été réglés.

Vendredi, M. Charter a confirmé qu’un paiement de 4 562 000 $ a été effectué à la mi-novembre, mais que RTM n’a pas reçu un cent depuis. RTM

est une filiale du Groupe Rideau Transport (GRT), qui a construit la ligne de la Confédération pour 2,1 milliards de dollars. RTM est mandatée par GRT pour l’entretien et la mise en service du train. Le contrat d’un milliard de dollars qui les lie est d’une durée de 30 ans.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1512722/ottawa-paye-rtm-4-5-millions-dollars-septembre-train-leger

Pipelines : pourquoi ne pas passer par la baie d’Hudson?

Par Jean-François Cliche, Le Droit, le 10 février 2020

SCIENCE AU QUOTIDIEN / «Pourquoi est-ce qu’on ne construirait pas un pipeline entre Fort McMurray et le port de Churchill, dans la baie d’Hudson? Ça ferait autant l’affaire du Québec, qui ne semble pas vouloir d’un pipeline, que de l’Alberta, qui cherche des sorties sur la mer pour son pétrole. Churchill est un port en eau profonde. Et puis, pour ce qui est des glaces, lorsqu’il passera 10 ou 20 pétroliers par semaine aller-retour, le chenal n’aura pas le temps de regeler, quitte à y faire passer une couple de brise-glace en plus. Alors ça vaut la peine d’y penser, non?», demande Ernest Laplante, de Notre-Dame-du-Nord.

L’idée peut a priori sembler un peu saugrenue, puisque elle implique de traverser la baie et le détroit d’Hudson, qui sont couverts de glace un bon six mois par année, voire plus proche des côtes. Mais le fait est qu’avec le réchauffement climatique, la «saison des eaux libres» allonge considérablement. D’après une étude récente parue dans la revue savante Elementa, la baie et le détroit d’Hudson ont été libres de glace pendant respectivement 130 et 132 jours par année en moyenne entre 1981 et 1985 ; de 2010 à 2014, on en était à 155 et 178 jours.

https://www.ledroit.com/chroniques/pipelines–pourquoi-ne-pas-passer-par-la-baie-dhudson-2383eeeccdbd8d8a8203bca60d55521e

Un cousin du tyrannosaure découvert au Canada

Par Le Droit, le 10 février 2020

PARIS – Ce serait le plus ancien membre de la terrifiante famille: une nouvelle espèce de tyrannosaure, proche des T-Rex, qui peuplait les plaines d’Amérique du Nord il y a 80 millions d’années, a été découverte au Canada, selon une étude parue lundi.

Surnommé «le faucheur de la mort», «Thanatotheristes degrootorum», se trouvait au sommet de la chaîne alimentaire et pouvait mesurer jusqu’à 8 mètres de long, précise l’étude parue dans la revue Cretaceous Research.

Le carnivore géant, dont seules quelques parties du crâne d’environ 80 cm ont été retrouvées, serait le plus ancien membre de la famille des T-Rex connu dans le Nord de l’Amérique, suggère l’étude. Le spécimen remonte à il y a au moins 79 millions d’années, quand le T-Rex, le plus célèbre des dinosaures immortalisé par Steven Spielberg dans «Jurassic Park», vivait il y a environ 66 millions d’années.

https://www.ledroit.com/actualites/science/un-cousin-du-tyrannosaure-decouvert-au-canada-413da0abd8d600f04bb5e7835f5cd11f

Les bourdons victimes du changement climatique

Par 7 sur 7, le 7 février 2020

« Des populations disparaissent dans des endroits où les températures s’élèvent. Si le déclin se poursuit à ce rythme, nombre de ces espèces pourraient s’éteindre pour toujours d’ici quelques décennies », a commenté l’auteur principal de l’étude, Peter Soroye, de l’université d’Ottawa.

Les conclusions d’autant plus préoccupantes en termes de biodiversité que le bourdon joue un rôle important de pollinisateur.

Pour parvenir à cette observation, les chercheurs ont pris en compte plus de 500.000 données sur 66 espèces de bourdons en Europe et en Amérique du Nord, portant sur la période 1901-1974 puis 2000-2014. Ils ont mis en regard la distribution géographique et la diversité de ces populations avec les changements en termes de température et de précipitations. Conclusion: la probabilité de voir un site occupé par les bourdons est nettement plus faible dans la période 2000-2014 que dans la période 1901-1974. Cette baisse se monte à 46% en Amérique du Nord et 17% en Europe.

https://www.7sur7.be/ecologie/les-bourdons-victimes-du-changement-climatique~a410a48f/?referrer=https://www.google.com/

L’innovation canadienne produit des isolants plus écologiques En lire plus: https://www.lelezard.com/communique-19119715.html

Par Le Lézard
OTTAWA, le 4 févr. 2020 /CNW/ – Il sera essentiel de trouver de nouvelles façons de fabriquer des produits courants pour réduire notre empreinte écologique et respecter nos engagements en matière de changements climatiques. Dans cette optique, le gouvernement du Canada s’allie à de petites entreprises pour réduire la pollution et contribuer à créer un environnement plus vert et plus viable pour tous.
Paul Lefebvre, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Seamus O’Regan, a annoncé aujourd’hui l’octroi de 300 000 $ pour la première phase du Défi sur le plastique – Mise au point d’une mousse isolante biocomposée, qui vise à fabriquer des isolants plus écologiques à partir de résidus forestiers.

En lire plus: https://www.lelezard.com/communique-19119715.html

https://www.lelezard.com/communique-19119715.html

Les piétons de Gatineau encore découragés devant les trottoirs glacés

Par ICI Radio-Canada Otawa Gatineau, le 2 février 2020

Le nombre de plaintes a augmenté cet hiver concernant le déglaçage des trottoirs de Gatineau, par rapport à la même période l’an dernier.

Les citoyens de Gatineau ont logé 130 plaintes au Centre d’appels non urgents 311 depuis le mois de novembre. C’est 16 de plus que l’an dernier à pareille date et 46 de moins que pour le début de 2018.

Plusieurs citoyens ont du mal à se déplacer sur les trottoirs de leurs quartiers, comme l’a constaté le retraité Jacques Bisson.

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1502916/pietons-gatineau-trottoirs-glaces-plaintes-deneigement

Tramway dans l’ouest: la STO reporte son choix final

Par Mathieu Bélanger, Le Droit, le 30 janvier 2020

La Société de transport de l’Outaouais (STO) reporte de quelques mois le choix d’un scénario final pour le futur lien rapide de transport en commun dans l’ouest de Gatineau afin de mieux préciser son arrimage avec Ottawa.

La décision qui devait se prendre d’ici la fin de l’hiver aura lieu au courant de l’année 2020, mais le transporteur public n’est pas en mesure de dire quand exactement pour l’instant.

À la demande de la Ville d’Ottawa et avec l’accord de tous les partenaires impliqués dans le projet, la STO a pris la décision de devancer les analyses détaillées qui doivent être faites concernant l’insertion du futur système de transport gatinois à Ottawa. Ces études qualifiées de «primordiales» pour s’assurer de la viabilité, voir la réalisation même du projet étaient originalement prévues à l’étape suivante, celle de la conception préliminaire.

https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/tramway-dans-louest-la-sto-reporte-son-choix-final-8d456ae1f6887b3ea95744e5eb282530