Changements climatiques: une «transformation monumentale» se prépare à la Ville d’Ottawa

Par Julien Paquette, Le Droit, le 17 décembre 2019

La Ville d’Ottawa se fixe l’objectif de réduire complètement ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici 2040, en espérant convaincre citoyens et entreprises de l’imiter pour qu’il n’y ait aucune émission sur l’ensemble de son territoire d’ici 2050.

«C’est sûr que ça donne un peu le vertige, c’est une transformation monumentale de nos façons de faire», souligne le conseiller municipal et président du Comité de protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets de la Ville d’Ottawa, Scott Moffatt.

Le Plan directeur sur les changements climatiques adopté par le Comité mardi prévoit des mesures dans l’ensemble des départements de la municipalité. Des mesures qui vont de la gestion des déchets à l’électrification des resurfaceuses dans les arénas. Ce dernier item est d’ailleurs un exemple de ce qui doit arriver pour que la Ville puisse atteindre ses objectifs, souligne M. Moffatt.

(…)Le directeur général d’Écologie Ottawa, Robb Barnes, a par exemple remercié la Ville d’inclure dans son plan la nécessité de fournir une mise à jour annuelle sur l’évolution des émissions de GES plutôt qu’une fois par mandat du conseil municipal, comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

https://www.ledroit.com/actualites/ottawa/changements-climatiques-une-transformation-monumentale-se-prepare-a-la-ville-dottawa-c2ace2edaf55d96b6e3522d5ac8ddde5

Un groupe de l’Université d’Ottawa approuve le plan de planter 2 milliards d’arbres

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 17 décembre 2019

Un groupe de réflexion sur l’économie verte de l’Université d’Ottawa, le Smart Prosperity Institute, affirme que la promesse du gouvernement fédéral de planter 2 milliards d’arbres au cours des 10 prochaines années est un moyen bon marché de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre (GES).

Au cours de la campagne, le premier ministre Justin Trudeau a promis de dépenser 3 milliards de dollars dans des projets de conservation des terres et de l’eau d’ici 2030. Planter 2 milliards d’arbres supplémentaires fait partie de ces projets.

Certains ont roulé des yeux en entendant cette promesse, alors que des partis ont essayé d’aller plus loin encore, notamment le Parti vert du Canada (PVC), qui s’est engagé à planter 10 milliards d’arbres d’ici 2050.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1437283/ges-arbres-pollution-cible-gouvernement-trudeau-liberaux

La Ville d’Ottawa examine un plan ambitieux pour le climat

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 17 décembre 2019

La Ville d’Ottawa envisage un avenir avec de plus petites résidences et un centre-ville sans véhicules alors qu’elle étudie un nouveau plan de lutte contre les changements climatiques.

Le Comité permanent de la protection de l’environnement, de l’eau et de la gestion des déchets a approuvé, mardi, le Plan directeur pour la lutte contre les changements climatiques, préparé par les fonctionnaires municipaux.

Ce dernier prévoit des cibles de réduction des GES

de 100 % d’ici 2040 pour les activités municipales (plutôt que 80 % à l’heure actuelle) par rapport au niveau de 2012. Pour 2050, on vise même de réduire les émissions de 100 % pour l’ensemble de la communauté. Ces objectifs feraient en sorte qu’Ottawa devienne carboneutre. L’objectif est de s’arrimer à ce que préconise l’ONU pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1436797/plan-climat-ville-ottawa-gaz-effets-serre-autobus-marche-by-vehicules

Un groupe écologiste d’Ottawa demande des améliorations au train léger

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 6 décembre 2019

Le groupe Écologie Ottawa demande un meilleur accès pour les cyclistes et les piétons aux stations actuelles et futures du train léger.

Il encourage le financement du transport en commun, mais demande également que les infrastructures soient sécuritaires pour les usagers qui voudront utiliser le transport actif, soit la marche ou le vélo, pour accéder au réseau.

On espère que nos recommandations qui sont dans le rapport vont être prises en compte dans la construction des nouvelles stations, explique Émilie Grenier, coordonnatrice de la campagne de lutte contre les changements climatiques à Écologie Ottawa.

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1421821/ecologie-ottawa-train-leger-phase-deux-ameliorations-stations-transport-actif

Plomb dans l’eau potable à Gatineau et à Ottawa : des résultats qui diffèrent

Par Unique FM, le 4 décembre 2019

Une enquête d’envergure du Devoir met en lumière le portrait de la contamination au plomb dans l’eau potable au Canada.

Gatineau et Ottawa présentent des niveaux de plomb fort différents même s’ils puisent à la même source.

Sur la rive québécoise, plus de 22 % des tests effectués dans les secteurs de Gatineau et Hull dépassent la norme canadienne.

De l’autre côté de la rivière, à Ottawa, moins de 10 % des échantillons sont au-dessus de la norme.

Contrairement au Québec, on rappelle que l’Ontario a été obligé de revoir ses politiques de traitement et de distribution de l’eau après la crise de Walkerton en 2000. La présence de bactérie E.coli dans l’eau du robinet avait causé la mort de 7 personnes et avait rendu 2300 ontariens malades.

À Ottawa, depuis déjà 12 ans, l’eau est prélevée après 30 minutes de stagnation dans les tuyaux. Au Québec, ce n’est que très récemment qu’on a appris que la province respecterait les normes d’échantillonnage de Santé Canada

https://uniquefm.ca/infos-unique/plomb-dans-leau-potable-a-gatineau-et-a-ottawa–des-resultats-qui-different–28668

Environnement : le plan de Doug Ford ne tient pas la route, selon la vérificatrice

Par ICI Radio-Canada, le 4 décembre 2019

Les « principaux aspects » du plan du gouvernement ontarien pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ne s’appuient pas sur des « preuves solides », soutient la vérificatrice provinciale, qui conclut que le plan ne « permettra vraisemblablement pas d’atteindre » les cibles fixées.

Selon le rapport de Bonnie Lysyk dévoilé mercredi, les progressistes-conservateurs de Doug Ford comptent des réductions de GES liées à des programmes qu’ils ont annulés et calculent en double ou « surestiment » l’effet d’autres initiatives dans leur plan environnemental présenté en novembre 2018.

Par exemple, le ministère de l’Environnement suppose que le nombre de véhicules électriques augmentera de plus de 3000 % en Ontario d’ici 2030, en dépit du fait que le gouvernement a annulé les mesures incitatives à l’achat de ces véhicules et à l’installation de bornes de recharge électrique.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1417284/doug-ford-environnement-critique-verificatrice-ontario

Gatineau prolonge son contrat avec Derichebourg

Par Mathieu Bélanger, Le Droit, le 4 décembre 2019

En dépit des nombreux retards dans la collecte des matières résiduelles et des 43 000 $ d’amendes pour non-respect du contrat, le comité exécutif de la Ville de Gatineau a décidé, mercredi, de se prévaloir de sa première année optionnelle en 2021 avec la firme Derichebourg pour un montant de 12,2 millions $.

C’est le contexte de la pénurie de la main-d’œuvre qui a pour effet de faire exploser le prix des soumissions dans plusieurs villes de la province, le manque d’information détenue par la Ville quant à ses besoins futurs dans la gestion des matières résiduelles et les délais nécessaires pour établir un nouveau devis a poussé la municipalité à maintenir son association avec la multinationale européenne pour au moins une année supplémentaire à la fin du présent contrat.

https://www.ledroit.com/actualites/gatineau/gatineau-prolonge-son-contrat-avec-derichebourg-66a85cb87299fc6b98c1f3ae08f959fb

Un pas vers «zéro décès» sur les routes d’Ottawa

Par Julien Paquette, Le Droit, le 4 décembre 2019

Malgré les nombreuses critiques qui affirment que la Ville d’Ottawa ne va pas assez loin, le Plan d’action 2020-2024 en matière de sécurité routière (PAMSR) a été approuvé par le Comité des transports mercredi.

Le PAMSR prévoit une réduction de 20 % des collisions causant des blessures graves ou mortelles. Le directeur général d’Écologie Ottawa, Robb Barnes, n’a pas manqué de souligner que cet objectif, s’il est atteint, signifie qu’il y aurait théoriquement 110 morts au cours des quatre prochaines années, dont 26 piétons et 6 cyclistes.

(…)Bien qu’il ait été adopté, le PAMSR soumis par l’administration municipale a été quelque peu modifié par les conseillers siégeant au comité des Transports.

Une motion du conseiller du quartier Capitale, Shawn Menard, précise par exemple que la Ville se donne l’objectif d’atteindre sa cible du « Zéro décès » d’ici 2030.

Avec l’appui de ses collègues, le conseiller de Kitchissippi, Jeff Leiper, renvoie l’administration faire ses devoirs afin de présenter un plan pour l’implantation d’une limite de vitesse de 30 km/h dans la plupart des rues des zones urbaines de la ville.

 

https://www.ledroit.com/actualites/ottawa/un-pas-vers-zero-deces-sur-les-routes-dottawa-1a031f299f3b4c50c0819cdf4e8cf2b2