Rapibus: une question de semaines, assure MacKinnon | Mathieu Bélanger | Ville de Gatineau

Par Mathieu Bélanger, Le Droit, le 26 juillet 2017

Il y a un an, presque jour pour jour, le gouvernement fédéral confirmait sa participation financière aux côtés de Québec et de la Société de transport de l’Outaouais (STO) pour le prolongement du Rapibus jusqu’au boulevard Lorrain. Douze mois plus tard, rien n’a bougé. Le chantier de 38 millions $ n’a toujours pas vu un seul ouvrier et le président du transporteur public, Gilles Carpentier, est aujourd’hui à court d’explications pour justifier cette situation.

« C’est presque embarrassant de devoir répondre la même chose depuis des mois, lance-t-il au Droit. La demande de la STO est dans la machine. On croit avoir répondu à toutes les questions du ministère des Transports du Québec. Nous attendons la confirmation finale. Le fédéral répète que l’argent est là. Québec dit que l’analyse du dossier suit le cheminement normal. C’est toute l’information que j’ai dans ce dossier, malgré les pressions faites sur les personnes concernées. Les choses demeurent floues pour nous. »

Source : Rapibus: une question de semaines, assure MacKinnon | Mathieu Bélanger | Ville de Gatineau