Encore trop tôt pour patiner sur le canal Rideau | ICI.Radio-Canada.ca

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 29 décembre 2016

À la recherche d’activités extérieures durant les Fêtes? Il faudra trouver autre chose que le patinage sur le canal Rideau.

La Commission de la capitale nationale (CCN) indique que la couche de glace est encore trop mince pour s’y élancer.

L’épaisseur doit atteindre au moins 30 cm pour supporter le poids des patineurs, sans quoi les risques pour la sécurité sont trop grands.

Source : Encore trop tôt pour patiner sur le canal Rideau | ICI.Radio-Canada.ca

Publicités

L’image verte du gouvernement Couillard mise à mal en 2016 | Patrice Bergeron | Politique québécoise

Par La Presse canadienne, Le Droit, le 28 décembre 2016

Embourbé dans les controverses sur les hydrocarbures, Philippe Couillard a peiné en 2016 à imposer l’image d’un gouvernement vert.

Le premier ministre a dû se contenter de récolter les louanges sur la scène internationale, un rare réconfort, comme lors de la dernière Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, la COP22, en novembre, à Marrakech.

Source : L’image verte du gouvernement Couillard mise à mal en 2016 | Patrice Bergeron | Politique québécoise

Le débat sur les oléoducs élu nouvelle économique de 2016 | Ian Bickis | Actualité économique

Par La Presse canadienne, Le Droit, le 28 décembre 2016

Le débat de plus en plus polarisant sur le développement de projets d’oléoducs – les avantages économiques qu’ils pourraient engendrer et les craintes qu’ils suscitent sur le plan environnemental – a été couronné Nouvelle économique de l’année 2016 par La Presse canadienne.

Cet enjeu a été désigné au terme d’un sondage annuel mené dans les salles de presse des quatre coins du pays.

Source : Le débat sur les oléoducs élu nouvelle économique de 2016 | Ian Bickis | Actualité économique

De nouveaux numéros pour plusieurs lignes d’OC Transpo | ICI.Radio-Canada.ca

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 24 décembre 2016

Certaines lignes d’OC Transpo changeront de numéro dès le 25 décembre.C’est notamment le cas des lignes express, offertes en semaine aux heures de pointe, qui deviendront des « circuits Connexion ». Elles porteront dorénavant un numéro commençant par 200.

À titre d’exemple, la ligne 35, qui effectue le trajet entre le secteur d’Orléans et le centre-ville d’Ottawa, deviendra la ligne 235.

Le transporteur public effectue les changements en prévision de la mise en service de la ligne de la Confédération du train léger en 2018 qui portera le numéro 1.

Source : De nouveaux numéros pour plusieurs lignes d’OC Transpo | ICI.Radio-Canada.ca

Malgré l’arrivée de l’hiver, peu de patinoires extérieures sont ouvertes dans la région | ICI.Radio-Canada.ca

Par ICI Radio-Canada Ottawa Gatineau, le 22 décembre 2016

Si vous souhaitez aller patiner pendant le temps des Fêtes, sachez que seulement 7 patinoires extérieures sont ouvertes à Gatineau et une trentaine à Ottawa. Pourquoi? Blâmez Dame nature!

L’ouverture des patinoires extérieures dépend à la fois de la météo et du mode de gestion des lieux. La météo plutôt clémente des derniers jours a retardé les travaux de préparation de certaines surfaces.

Source : Malgré l’arrivée de l’hiver, peu de patinoires extérieures sont ouvertes dans la région | ICI.Radio-Canada.ca

Non à un projet récréotouristique | Benoit Sabourin | Petite-Nation

Par Benoit Sabourin, Le Droit, le 22 décembre 2016

Si un promoteur souhaite transformer la mine désaffectée Wallingford-Back en site récréotouristique, il devra procéder à l’aménagement d’un chemin de contournement et convaincre la population locale du bien-fondé de son projet.

Sans surprise, le conseil municipal de Mulgrave-et-Derry a affiché ses couleurs lors de sa séance du mois de décembre en s’opposant par voie de résolution à une éventuelle mise en valeur touristique de la populaire cavité rocheuse qui a fait l’objet d’un engouement sans précédent de la part de visiteurs l’été dernier.

Source : Non à un projet récréotouristique | Benoit Sabourin | Petite-Nation

La Ville n’est pas à blâmer pour l’affaissement de la rue Rideau | Catherine Morasse | Ville d’Ottawa

 

Par Catherine Morasse, Le Droit, le 22 décembre 2016L’affaissement de la rue Rideau, survenu le 8 juin dernier, n’a rien à voir avec une défaillance des infrastructures de la Ville d’Ottawa, a fait savoir jeudi l’avocat général et greffier municipal Rick O’Connor.

Près de six mois après l’effondrement dont les images ont fait le tour du monde, la Ville a reçu des premières réponses sur les causes de l’incident lorsque les résultats d’une enquête menée par des experts externes lui ont été remis le 15 décembre dernier, jour de la réouverture partielle de la rue Rideau.

Source : La Ville n’est pas à blâmer pour l’affaissement de la rue Rideau | Catherine Morasse | Ville d’Ottawa