Une autre solution recherchée pour l’élimination des déchets | Jean-François Dugas | Ville d’Ottawa

Par Jean-François Dugas, Le Droit, le 12 février 2015

La Ville d’Ottawa entend se tourner vers des « technologies établies » afin d’éliminer ses déchets, après l’échec d’un partenariat avec l’entreprise Plasco Energy Group.

« Nous aimerions beaucoup mieux une technologie qui a déjà fait ses preuves au lieu de courir après quelque chose qui est presque prêt ou qui pourrait marcher. C’était le cas de Plasco. Maintenant, je crois que le conseil veut choisir une technologie qui existe et fonctionne déjà », a laissé entendre David Chernushenko, président du comité de l’environnement de la Ville.

via Une autre solution recherchée pour l’élimination des déchets | Jean-François Dugas | Ville d’Ottawa.

viaUne autre solution recherchée pour l’élimination des déchets | Jean-François Dugas | Ville d’Ottawa.

Publicités

Énergie solaire : tombés dans le panneau | ICI.Radio-Canada.ca

Par Esther Normand, ICI Radio Gatineau, le 15 février 2015

Linda Chartrand et son conjoint, Shawn, d’Embrun, en Ontario, rêvent de laisser à leurs filles une planète plus verte.

Ils signent donc un contrat avec Solart pour faire installer des panneaux solaires sur leur toit. Ils pourront ainsi profiter d’un programme gouvernemental de promotion des énergies vertes très populaire auprès des Ontariens. Grâce au programme MicroFIT, les citoyens qui installent des panneaux solaires sur leur toit peuvent vendre à la province l’électricité qu’ils produisent.

via Énergie solaire : tombés dans le panneau | ICI.Radio-Canada.ca.

viaÉnergie solaire : tombés dans le panneau | ICI.Radio-Canada.ca.

Un cahier de notes innovant et écologique : le Wipebook | Innovation capitale | ICI.Radio-Canada.ca

Par Karine Lacoste, Radio Canada Ottawa, le 12 février 2015

Alors qu’il étudiait en génie à l’Université d’Ottawa, en 2009, Frank Bouchard a constaté qu’il gaspillait beaucoup de papier en faisant des exercices mathématiques. Soucieux de l’environnement, il s’est mis à la recherche d’une solution de rechange.

De cet enjeu est née une solution créative, soit un cahier réutilisable inspiré d’un tableau blanc, le Wipebook. « Mon premier prototype, c’était vraiment juste un livre avec des pages laminées. J’avais pris des acétates et j’avais collé ça, tout ensemble, avec du ruban adhésif », raconte-t-il.

via Un cahier de notes innovant et écologique : le Wipebook | Innovation capitale | ICI.Radio-Canada.ca.

viaUn cahier de notes innovant et écologique : le Wipebook | Innovation capitale | ICI.Radio-Canada.ca.